02
Fév
2021

Les dernières cartes du jeu

[Page 1]

Publié le: 02.02.2021


Introduction

Très gros dossier qu’est celui d’aujourd’hui, avec comme tremplin les éléments laissés quelque peu en suspens depuis un certain temps…
(Rien de vraiment neuf pour les personnes déjà au courant, cela dit.)

Retour sur cette année 2020 (et le début de celle-ci), sur son contexte des plus particuliers, où l’on a pu assister à une accélération fulgurante des tours de passe-passe et d’un bluff à grande échelle, dont les effets sont pourtant bien visibles et concrets.

Un ultime coup de poker, mais que se cache-t-il derrière tout ce mouvement ?


Si vous le voulez bien, on va essayer ici, d’y apporter un début de réponse, avec l’aide du prisme de quelques jeux vidéos et autres médias…

Qui sait, peut-être que la pilule passera mieux ainsi ?

  • Attention: spoilers pour les séries Command & Conquer, Mass Effect, Xcom, Final Fantasy IX et Nier Automata !
    (Mais l’article est rédigé de telle sorte que tout le monde devrait pouvoir s’y retrouver.)
  • Cet écrit est également un appendice au dossier sur Mass Effect, qui pour des raisons de simplicité se contentera surtout de sa symbolique narrative.
  • Certains liens et documents sont en anglais.
  • Vous pouvez naviguer entres les images avec les touches fléchées du clavier, après avoir cliqué sur l’une d’entre elles; et retourner au texte avec Echap ou la croix en haut à droite.
  • Dernière note: cet écrit est publié plus ou moins “tel quel”, après moult va-et-vient. L’essentiel y est on va dire, même si la forme n’est pas toujours très habile.
Contexte fictif, contexte réel

“Le Nod ascensionne”… N’oubliez pas la double hélice !


Vous souvenez-vous des dernières lignes de Command & Conquer (C&C) et de ces histoires qui surfaient sur la vague de la fin du monde et de l’Ascension ?

(Voir Les racines du Nod)

Il y avait également ces allusions – posées ici et là – à l’aspect “génétique” de ces étranges concours de circonstances…



Difficile de dire exactement si cette saga de jeux tiendrait plus de la “programmation prédictive“, comme on peut en attester dans bien nombre d’autres médias: musiques, films et séries de l’industrie “hollywoodienne” en tête de liste.

Concernant C&C, on pourra peut-être lui accorder le bénéfice du doute, étant donné les quelques éléments cités, offrant une possible “clé de compréhension“…


…C’est en tout cas un bon prétexte pour parler des sujets relevés, qui sont plus que d’actualité.


Threshold 19″

Alors venons-en fait, au “tibérium” et à sa contrepartie réelle, le fameux Covid !

Si cela n’était pas encore assez apparent à travers la fiction de C&C, cette maladie liée à ce cristal exogène a, selon les cas, des effets malins, bénins; et parfois même bénéfiques...

Et même si ce tibérium a fait l’objet de recherches pour le moins douteuses, (du genre laboratoire P4, comme celui à Wuhan, dont la France n’est pas sans lien !), autant de la part du Nod que du GDI…

L’ organisation du Nod avait prêché en son temps le concept de “Divination” autour du tibérium, le posant tel un pilier pour l’évolution humaine

Faudrait-il le prendre à la lettre, comme le fait d’avoir des mutations bénéfiques en soi ? Peut-être, qui sait…
Posons-nous aussi la question, de ce qu’invoquent les circonstances actuelles à travers le Covid à l’échelle de l’humanité.

Les choses deviennent tellement grosses et voyantes, que cela en devrait rendre l’arbre qui cache la forêt aussi visible qu’un sapin décoré de lumière, non..?

Et pour terminer cette première partie:

Rappelez-vous la fin alternative de Tiberian Sun, là où Kane a phasé la Terre vers un nouvel état de la matière (l’ambivalence éthique de l’acte est toujours de mise, mais la symbolique est là).
Une “Nouvelle Terre”, à “base tibérium“…

Nous y reviendrons le moment voulu.

Remède & Mensonges

Reprenons le cours du récit de C&C pour mieux appréhender notre contexte réel.
Ce qui va suivre pourrait sembler un peu tiré par les cheveux, mais il faudra se contenter de cela.

Dans les derniers épisodes de la série, est arrivé l’idée du “TCN” (Tiberium Control Network) , un dispositif censé contenir voire résorber la propagation du tiberium.
Faudrait-il y voir une connexion au “vaccin” que nous proposent nos élites..?

Si c’est le cas, eh bien il faudrait peut-être s’en méfier, surtout du côté occidental, ce dernier étant représenté par le GDI dans le jeu, avec un curieux évènement – laissé tel un indice – dans le 3e épisode de la saga.



Souvenez-vous : le directeur Boyle avait lui-même ordonné la mise à feu du canon orbital du GDI, sur un dépot de tibérium en Europe.

Le résultat se compte en millions de morts, mais face aux caméras, Boyle usera de l’habituelle rhétorique et des faux-semblants

Il y a comme une connotation qui en dit long, surtout si on la juxtapose aux chiffres réels ou à l’ambiance relayée par nos médias “d’informations” sur cette crise sanitaire…

Ci-dessous, et si la vidéo existe toujours, voici l’extrait de l’intervention d’un médecin, apparue d’abord sur une chaîne TV.


(Edit 03-2021: le lien original proposait une intervention du Dr Louis Fouché, mais celle-ci n’est plus disponible.
Il faudra trouver d’autres sources pour les interventions de ce dernier, comme par exemple le Collectif Reinfocovid.)


Pour le fameux Covid, le taux de mortalité ne dépasserait donc même pas 0.1% en arrondissant grossièrement à la décimale supérieure !

Une bien grosse épidémie, n’est-ce pas ? En tout cas si elle en est une, elle ne tue pas vraiment (et surtout des personnes déjà fragiles, comme les seniors.)
Les jeux C&C avaient l’excuse d’être une fiction, alors pourquoi toute notre clique d’officiels ont-ils propagé l’idée d’une pandémie, en brouillant les pistes en parlant surtout de “cas” ?

Serait-ce pour poser un certain “agenda“.. ?

En France, depuis le début de cette “crise”, nous avons vu nos libertés se réduire avec les mesures prises (attestions, couvre-feu…).

Et à ce qu’il paraît, le meilleur – ou le pire – reste à venir, avec ce qu’on entend ici et là avec le fameux “Grand Reset“, son crash sociétal et le revenu universel qui irait avec; en parallèle de mesures toujours plus restrictives.

Le tout sous surveillance bien entendu (bio-électronique si possible !).

Et pour en finir avec le GDI, il s’agit de l’organisation qui a succédé à l’ONU, elle en est directement issue, ne serait-ce que dans la fiction du jeu.

De là à voir “qui” voudrait administrer le fameux vaccin au Covid dans notre monde, il n’y a qu’un tout petit pas…


Simple relai d’information ici :
Image tirée d’une promotion de l’Unicef (Norvège) pour un vaccin contre le Covid, vue sur la chaîne de Guy Boulianne…qui a finit par être censurée entre temps.


Onu ou Unicef, c’est du pareil au même, sans compter tous les acteurs qui gravitent autour, de près comme de loin.
(Des grands noms de ce monde, les États, des organisations et entreprises…)

En ce qui nous concerne nous ici en France avec ce “vaccin”, il se dit pas mal de choses à son sujet, notamment le fait que ce serait un vaccin à ARN messager.
Toutefois, il se trouve que même dans le courant mainstream, des interrogations qui ont été soulevées par rapport à ce recours.

Voici par exemple l’interview d’Alexandra Henrion-Caude, généticienne de son état, par le magazine Nexus.


C’est un petit peu long, certes..^^

Les passages à relever pour les besoins de l’article seraient à partir de 01:12:00, dont un en particulier autour de 01:17:00.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’un tel “traitement” aura été poussé à l’échelle globale en un temps record, alors que nous n’avons que très peu de recul par rapport à ce “remède”, ne serait-ce que “médicalement parlant”.

Maintenant que nous sommes armées de cette vigilance, bien que simple, face à ce “remède imposé”, il est temps d’aller voir l’autre versant de ce programme, la possible face cachée de l’iceberg.

Pages: 1 2 3 4 5