10
Sep
2020

La Mémoire du Monde

[Page 2]
Le pouvoir des Chimères

Petit détour sur les traces de pas de Dagga et Steiner, qui avaient quitté le groupe à Lindblum.

Retourner à Alexandrie les fera revoir les Tantalas, ainsi que le tuteur de la princesse alors qu’elle était petite fille, du nom de Totto.
Ce dernier vit à Tréno, et c’est un érudit qui connaît certains des aspects les moins connus du monde.

On découvre pour la première fois, dans l’une des scènes de ce passage, la mention explicite des “Invokeurs” / “Invocations” et les “Chimères“, des termes vieux d’au moins plusieurs siècles.

Il semblerait que le pendentif de Dagga, le trésor du royaume d’Alexandrie, y soit corrélé d’une manière ou d’une autre.

En parlant de cette ville, il se trouve que le trio de fortune se verra piégé et capturé par les forces d’Alexandrie alors qu’ils venaient d’y poser le pas, en remontant un ancien passage.
En dépit du statut de la princesse, Steiner et Markus le Tantalas iront au cachot, tandis qu’un plus sombre dessein attend notre chère Dagga…

Sur le chemin d’Alexandrie… finalement le groupe se capturé à destination.

Un flash-back de maître Totto, pendant la jeunesse de Grenat.


Durant l’escale à Tréno, il est possible d’obtenir un certain objet très tôt:
Illusion d’Ounet (Une’s Mirror en version anglaise). Que dit sa description ?

“Même si le corps est sans vie… l’âme ne meurt pas !”

Ensuite, nous retrouvons nos autres compagnons laissés à Bloumécia.
Djidane, Bibi et Freyja reprennent la route en direction de Cleyra.
C’est une petite bourgade située en hauteur dans un arbre géant, et protégée par une tempête.

Leurs habitants sont les mêmes que ceux de Bloumécia, càd des humanoïdes rats, à la différence que les premiers se sont exilés de leurs frères et sœurs suite à un différend, il y a bien longtemps.

Depuis, Cleyra n’a eu que peu de contact avec le reste du monde.


Tandis que Freyja part s’entretenir avec les hauts-représentants de la ville, les habitants souhaitent la bienvenue au reste du groupe avec une visite des lieux.

Et alors que notre Chevalier-Dragon a les honneurs de pouvoir participer au rite de la danse sacrée, censée perpétuer la tempête protectrice, les cordes de la harpe de cassent brusquement.

Cleyra est désormais visible et vulnérable. Il y a comme de l’électricité dans l’air…


En parallèle, Grenat va tenter de tirer les vers du nez de sa mère, qui n’est plus vraiment digne de confiance, comme elle va s’en rendre compte.

Kuja, sous les ordres de Branet, intervient et endort la princesse avec un sortilège.
La reine demande alors aussitôt qu’on ôte les Chimères de sa propre fille, pour se les approprier.


Retour à Cleyra et au sinistre présage qui va se confirmer avec l’invasion par l’armée d’Alexandrie, puis le vol de la pierre précieuse de la cité par la générale Beate (une pierre semblable à celle du pendentif de Grenat).

Par chance, nos protagonistes useront d’un sort de téléportation ennemi pour se rendre sur l’aéronef de la reine, qui a pris part au spectacle…

Le groupe y apprend que la princesse sera exécutée sur ordre de la reine, au retour de la bataille, et se téléporte à nouveau pour rejoindre la capitale du royaume.

La régente d’Alexandrie, dans dans un élan de soif de pouvoir, commet l’impensable en invoquant l’une des Chimères de sa fille, et la campagne de Cleyra se termine aussi brusquement qu’elle a commencé.

La victoire de Branet est totale et ne laissera aucun survivant.


Visiblement, Kuja a bien renseigné la reine.

La magie Chimérique est d’une puissance incommensurable.

Conquête de territoire

Fraîchement débarqués à Alexandrie, nos héros sont rejoints par Steiner, qui a réussi à se libérer de sa cellule avec le Tantalas.
Ils retrouvent ensuite Dagga, inconsciente, dans les donjons du château, là où ses invocations lui ont été retirées.

Peu après, la générale Beate fera son apparition et croisera le fer avec nos protagonistes, qui réussiront à la raisonner après la joute.
L’ennemie dans tout ce manège est la reine en fin de compte, étant donné qu’elle a porté atteinte à la vie de la princesse, et continue de le faire.

En parlant du loup, la première dame d’Alexandrie fait irruption et c’est à ce moment-là que Beate retourne sa veste, soutenue par Steiner et Freyja.
Nos héros se séparent à nouveau: Djidane, Dagga et Bibi partant pour Tréno, tandis que les trois guerriers restent au château pour couvrir leur fuite.



Dagga ne peut s’empêcher de se sentir coupable pour la vie des trois combattants restés sur place.
Mais comme le dit si bien Djidane: “Tu dois respecter leur volonté !”

En haut à gauche, pendant l’incursion au château:
On en apprend un peu plus sur les perles que la reine recherche.

En bas à droite:
Le jeu fait un rappel concernant les Mages Noirs, toujours décrits comme des golems sans âme.

Sur la route de Tréno, un petit accident sur le parcours fera dévier notre groupe du chemin établi, les faisant échouer dans un lieu un peu oublié des cartes.

L’image d’un vieillard nous accueille, il s’agit de Ramuh, ancienne Chimère de son état, et qui fera passer un petit test à la princesse, histoire de la jauger avant l’échange de son soutien.

Nouvelle surprise: alors que nos compagnons sortent du repaire de Ramuh, la reine d’Alexandrie lance une offensive sur Lindblum au même moment !

N’a-t-elle donc aucune limite ?

Et comme précédemment à Cleyra, Branet appuiera sa victoire avec l’invocation d’ Atomos, une autre chimère.
Les pertes et les dégâts du côté de Lindlbum seront beaucoup trop importants, forçant le roi Cid à la capitulation.


Dans les rues de Lindblum dévastée, il est possible de participer à un échange concernant les Mages Noirs, qui ont attaqué la ville.

Des habitants commençaient à s’en prendre au corps sans vie d’une de ce poupées.
Djidane s’interpose alors, arguant du fait “qu’ils auraient leur vie tout comme nous”, quand bien même ils seraient sous les ordres d’Alexandrie.

Ce à quoi les locaux répondent:
Ils sont comme nous, mais ce n’est qu’en apparence.
Ils sentent pas que nous sommes vivants !
Si ce sont des êtres vivants, explique-nous leurs actes affreux !

Il s’agit d’un des innombrables indices concernant la personnalité de Djidane, qui nous est donné ici.
Pour lui, toute vie lui paraît égale, dans le sens qu’il n’y a en pas vraiment une qui aurait plus de valeur qu’une autre.
(Ayant côtoyé Bibi, ses mots sont probablement plus cléments en conséquence.)

Mais les habitants de la ville ne sont pas sans arguments non plus, et ont tout aussi raison que lui.
Le passage “Si ce sont des êtres vivants, explique-nous leurs actes affreux !” est difficile à contredire.

Cette phrase paraît tellement évidente, naturelle. Elle relève d’un bon sens qui devrait gouverner les êtres vivants, conscients… non ?

Alors au final, que sont ces Mages Noirs ? De véritables golems sans âme, ne sachant pas faire la part des choses, et n’ayant pas une once de “moralité” ?

Dans les décombres de Lindblum, une touche d’humour bienvenue, histoire de ré-équilibrer un peu avec la charge des dernières péripéties.

Nos héros se rendent ensuite au château et s’entretiennent avec Cid, au sujet des évènements récents.
Il semblerait que ce soit Kuja qui tire profit de tout ce chaos, pour des raisons qui leur échappent encore.

En tout cas, il se trouve peut-être quelque part sur le Continent Extérieur, le monde de FF9 ne se cantonnant pas uniquement au Continent de la Brume où viennent de se dérouler plusieurs guerres.

Cependant, très peu d’informations existent concernant les autres terres et peuplades, et nos compagnons devront se rendre sur ce fameux continent en empruntant d’anciens tunnels oubliés.

Il est temps d’aller voir ce qui existe au-delà de la Brume !

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9